La politique d'un pays pendant 5 ans dépend-elle de "quelques centièmes" ?

26/04/2017

Les résultats du premier tour montrent une France est divisée en quatre blocs. Ces 4 blocs sont très différents politiquement tant en termes d’économie que d’ouverture sur le monde ou de valeur sociétale et à quelques pourcents près les 2 qualifiés auraient pu être n’importe lequel de ces 4. Dans ce contexte, quelle est la légitimité démocratique d’imposer une de ces politiques aux 75% ne la soutenant pas?

 

Certains diront que ces quelques pourcents, c’est la démocratie. Comme dans une course de ski ou de vélo, tout se joue à quelques centièmes, c’est injuste, mais c’est la loi du sport. Pourtant, la démocratie n’est pas un sport et le président ne devrait pas être le vainqueur d’une compétition. Il est donc de notre devoir d’imaginer des institutions à même de refléter la complexité du pays et qui ne confisquent pas le pouvoir pendant 5 ans sur la base de « quelques centièmes ». Sur les 4 blocs aujourd’hui en France, aucun ne mérite le pouvoir, mais aucun ne mérite non plus d’en être exclu. Une élection ne doit donc pas désigner un vainqueur mais seulement établir le rapport de force entre les idées.

 

La réponse donnée à cet impératif par la plupart des politiques est une élection de l’assemblée à la proportionnelle. La proportionnelle est certainement essentielle à cette distribution du pouvoir au niveau législatif mais elle ne règle pas la question de l’exécutif. Or c’est  sur l’exécutif qu’est attaquée en général la proportionnelle, et ce sous deux angles: les coalitions sont instables et c’est le régime des partis. Ces critiques ne sont pas infondées. Les coalitions sont instables par nature. Des partis différents ont nécessairement des désaccords, et les partis exclus de la coalition ont tout intérêt à faire ressortir ces désaccords pour mettre en échec un exécutif dont ils ne font pas partie. Quant au régime des partis, il est une conséquence de cette instabilité. La coalition crée de fait la notion de majorité gouvernementale et d’opposition, et le parti, pour sauver la coalition, maintiendra une discipline de fer sur ses parlementaires. La solution à ces problèmes passe donc par l’exécutif. Il ne doit pas être une coalition qui exclut et désigne des vaincus, mais plutôt, lui aussi, représenter l’ensemble des forces politiques.

 

Cette proposition semble a priori impossible. Comment imaginer le Front National et la France Insoumise dans le même gouvernement? Simplement, de la même manière que le Front National et la France insoumise siègent dans la même assemblée. Pour cela, il nous faut sortir du carcan intellectuel présent dans quasi toutes les démocraties et qui nous oblige à voir l’exécutif comme un tout cohérent, élu par opposition à un autre. Un pays n’a pas besoin d’une ligne prédéfinie et peut se mettre d’accord, au fur et à mesure, sur des projets concrets. Vu ainsi, l’exécutif peut être composé de représentants de tous les partis. Chacun, avec ses valeurs et ses convictions, défend ses projets auprès de ses collègues, et le gouvernement définit sa ligne par décision majoritaire prise à huis clos. Sans opposition, puisque tous les partis importants y siègent, ce gouvernement résout non seulement les problèmes classiques de la démocratie parlementaire mais permet aussi au législatif de jouer pleinement son rôle. Chaque objet de loi ne portant pas d’étiquette, il est jugé pour lui-même et le consensus démocratique peut s’établir librement.

 

Si l’on ne veut pas voir un jour le pouvoir confisqué pendant 5 ans par un parti peu démocratique, il est temps de garantir par une nouvelle constitution la juste participation de tous au pouvoir, ni plus, ni moins.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Nous suivre

"Enfin la démocratie" est une association souhaitant une réforme constitutionnelle en France appliquant les 10 principes fondamentaux  de la démocratie sans vainqueur

Qui sommes nous?

© 2017 par  l'association Enfin la démocratie

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now