L'impossible consensus démocratique dans la Vème république: le cas Macron

03/04/2017

 

 On reproche à Emmanuel Macron de ne pas avoir un programme assez précis ou de tenter l'impossible consensus entre Robert Hue et Alain Madelin. Dans l'article du Monde du 3 avril 2017, il affirme en réponse " Notre ligne politique est claire. Dans notre mouvement, tout le monde est pour l’Europe, pour la réforme économique et sociale radicale, pour le travail, pour l’éducation, pour la lutte contre les inégalités… ", mais qu'exprime cette phrase si ce n'est une volonté de changement et surtout d'enfin réunir des aspirations de gauche (de lutte contre les inégalités) et de droite (réforme du droit du travail) qui pourraient être partagées par une majorité de la population? Plutôt que le dépassement du clivage droite-gauche, j'y vois plutôt la volonté d'essayer d'incarner ce que pourrait être le consensus démocratique aujourd'hui en France, consensus qui s'établirait naturellement avec les institutions que nous proposons.  D'une certaine façon, M. Macron essaye de profiter (pour les anti macron) ou compenser (pour les pro-Macron) les faiblesses de notre constitution. Gageons qu'il n'en ressortira, comme pour tous les autres, qu'une déception puisqu'il est impossible de réaliser ce compromis démocratique tout seul. Etre vainqueur, c'est ranger tous les autres dans le camps des vaincus, ferment de la rancoeur et de l'opposition stérile.    

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags

I'm busy working on my blog posts. Watch this space!

Please reload

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Nous suivre

"Enfin la démocratie" est une association souhaitant une réforme constitutionnelle en France appliquant les 10 principes fondamentaux  de la démocratie sans vainqueur

Qui sommes nous?

© 2017 par  l'association Enfin la démocratie

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now