La démocratie n'est pas une compétition sportive

La Vème République montre de nombreux signes de faiblesses démocratiques et les élections présidentielles et législatives de 2017 en sont l'illustration, mais les problèmes sont, à notre sens, plus fondamentaux. 

La plupart des démocraties occidentales visent à établir selon différents modes de scrutin le vainqueur, que celui-ci soit un parti et une personne comme en France ou une coalition comme aux Pays-Bas ou en Allemagne. Pourtant, désigner un vainqueur c'est aussi désigner des vaincus, et donc accepter le temps d'une législature ou d'une coalition que ces derniers ne participent plus au processus démocratique. Il y a donc quelque chose de fondamentalement anti-démocratique dans l'objectif même de ces démocraties.

Il est grand temps de dépasser ce carcan intellectuel du vainqueur, ou de la démocratie de compétition, et d'adopter un modèle de démocratie sans vainqueur permettant à tous de participer au consensus démocratique qui doit s'établir, non pas pour une législature mais loi par loi, et même article par article.

 

Pour ce faire, nous ne proposons pas un modèle utopique mais  10 principes fondamentaux  où le pouvoir exécutif n'est plus détenu par un homme, un parti où même une coalition mais par un collège regroupant les forces principales du pays.

Ce modèle présente l'avantage d'être extrêmement démocratique, stable, efficace et dynamique. La Suisse en est une exemple pratique et il peut parfaitement être adaptée à la France pour qu'enfin on considère le peuple adulte libre et responsable  de ses choix et de leurs conséquences.

Ce site souhaite présenter ce modèle et répondre à vos questions

July 10, 2017

Dans son discours au congrès de Versailles, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’une dose de proportionnelle afin que « toutes les sensibilités soit justement représentées ». Faisant partie de ceux qui défendent la mise en place d’une proportionnelle intégrale, nous devrions nous réjouir de ce premier pas. Cependant, loin d’être un premier pas, cette dose est plutôt un recul démocratique.

Pourquoi vouloir la proportionnelle?

Pour comprendre l’intérêt d’un parlement élu à la proportionnelle intégrale, il faut en revenir à deux aspects essentiels  de la démocratie. D’une part, la démocratie doit permettre de gérer la cité conformément à la volonté du peuple. D’autre part, elle doit garan...

June 21, 2017

L'incroyable différence entre le résultat de LREM en voix (32%) et en députés (62%) a ramené la question de la proportionnelle dans l'actualité... pour mieux la remettre au placard selon le refrain habituel: IVème république, blocage, instabilité, etc. Tous des problèmes bien réels... de désignation de l'exécutif et non du législatif! 

La proportionnelle, une nécessité démocratique!

Les résultats  des élections législatives donne une majorité d'environ 62% à la "coalition" LREM + Modem à l'assemblée pour seulement 32% des électeurs ayant choisi ces partis au 1er tour.  Le contraste entre 32% des électeurs représentés par env. 62% des députés et 68% des électeurs représentés par 38% des députés...

May 7, 2017

Et le gagnant de notre grande compétition quinquennale est... M. Macron avec 65% des voix. Félicitations M. Macron! 65% des voix...si avec un tel score un gagnant d'élection n'est pas légitime, c'est à n'y rien comprendre. Pourtant, il est clair pour tous, y compris pour tous les macronistes parmi nous, que ces 65% sont tout sauf un vote adhésion. Quel est la part réelle du soutien dans ce vote? Selon le sondage Ipsos stéria, env. 35% de ceux qui ont voté Macron l'ont fait par adhésion, autrement dit à peine 22% des votants. Et oui, aucun miracle ne s'est produit en 15 jours et le programme de M. Macron n'a pas plus de soutien aujourd'hui qu'il y a 15 jours,  et donc aucune légitimité supplé...

April 26, 2017

Les résultats du premier tour montrent une France est divisée en quatre blocs. Ces 4 blocs sont très différents politiquement tant en termes d’économie que d’ouverture sur le monde ou de valeur sociétale et à quelques pourcents près les 2 qualifiés auraient pu être n’importe lequel de ces 4. Dans ce contexte, quelle est la légitimité démocratique d’imposer une de ces politiques aux 75% ne la soutenant pas?

Certains diront que ces quelques pourcents, c’est la démocratie. Comme dans une course de ski ou de vélo, tout se joue à quelques centièmes, c’est injuste, mais c’est la loi du sport. Pourtant, la démocratie n’est pas un sport et le président ne devrait pas être le vainqueur d’une compétiti...

April 10, 2017

Récemment, le Monde a mis en ligne un quiz qui permet de voir notre pourcentage d'adhésion aux programmes des différents candidats en choisissant un certain nombre de réformes à faire. Le résultat est donné sous forme d'une liste du Type: Fillon X%, Mélenchon Y%, Le Pen Z%, etc... Ce petit quiz est en fait très instructif sur les grandes faiblesses des démocraties désignant un vainqueur et sur la Vème République en particulier. Pour la Vème République, le scrutin à deux tours est particulièrement anti-démocratique, puisqu'un Socialiste d'accord à 72% avec Hamon  pourrait se retrouver au 2ème tour à choisir entre  des candidats avec lesquels il n'a que 28% d'affinité au mieux, si c'est Macron...

April 3, 2017

On reproche à Emmanuel Macron de ne pas avoir un programme assez précis ou de tenter l'impossible consensus entre Robert Hue et Alain Madelin. Dans l'article du Monde du 3 avril 2017, il affirme en réponse " Notre ligne politique est claire. Dans notre mouvement, tout le monde est pour l’Europe, pour la réforme économique et sociale radicale, pour le travail, pour l’éducation, pour la lutte contre les inégalités… ", mais qu'exprime cette phrase si ce n'est une volonté de changement et surtout d'enfin réunir des aspirations de gauche (de lutte contre les inégalités) et de droite (réforme du droit du travail) qui pourraient être partagées par une majorité de la population? Plutôt que le dépass...

Please reload

  • Facebook Long Shadow
  • Twitter Long Shadow
Nous suivre

"Enfin la démocratie" est une association souhaitant une réforme constitutionnelle en France appliquant les 10 principes fondamentaux  de la démocratie sans vainqueur

Qui sommes nous?

© 2017 par  l'association Enfin la démocratie

  • Facebook Clean Grey
  • Twitter Clean Grey
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now